31 mai 2008

Des triplés, ça change pas le monde! - suite et fin


Non, non, ça change pas le monde! Sauf que quand tu te présentes à ton échographie à 18 semaines de grossesse, tu ne t'attends pas à la conversation suivante :

Doc : Euuuuuuhhhh... Y'en a un 3e.

NOUS : PARDON???

Doc : Oui, oui, y'en a un 3e. Y'a 3 foetus.

NOUS : MAIS C'EST IMPOSSIBLE!!!

Doc : Attendez un peu, on va regarder ça calmement. Moi non plus je ne vois pas ça souvent...

Et là nous sommes tous restés un bon 5 minutes sans rien dire. On aurait entendu une mouche voler. Une chance que j'étais déjà allongée! Et une chance que Marc avait les bras sur des appuis-bras, sinon il se serait bien disloqué les épaules quand les bras lui sont tombés...

Quelques minutes plus tard, un coup l'échographie terminée, voici un brin de conversation entre mon amoureux et moi pendant que le doc remplissait sa paperasse :

Marc : On aurait pu avoir une fille au moins sur le lot!

Moi : Ben on verra plus tard...

Marc : ES-TU MALADE???!!! Et si tu te retrouvais enceinte de 3 filles?! Non, non, non! On ne m'y reprendra plus!

Nous avons quitté l'hôpital un peu secoués par la nouvelle. En silence nous avons pris les escaliers, nous sommes acquités du coût du stationnement et avons marché jusqu'à la voiture stationnée à l'autre bout du dit stationnement.

Un coup assis dans la voiture, mon toujours amoureux a mis les mains sur le volant et ainsi s'est poursuivi la conversation :

Marc : Ah ben cal*%#* (du latin acclésiastique calvaria)! Des triplés!

Pause. ...et rire jaune...

Marc poursuit : On va faire comment pour la poussette?

Moi : Ben ça existe des poussettes à 3.

Marc : Ben oui! C'est tellement large que ça passe pas dans les cadres de portes. Ça va être commode ça!

Moi : Ben il s'en fait sur la longueur...

Marc : Ben oui! C'est tellement long que ça te prend un permis de conducteur de poids lourds pour tourner un coin de rue! C'est pas plus pratique!

Rire... (qui est maintenant franc, et plus jaune du tout!)

Marc poursuit : Et puis on fait quoi si les 3 ont besoin d'être changés en même temps? On dit au 3e "Ben baigne dans ton jus mon homme, on a tes 2 frères à changer!"???

Et ainsi s'est poursuivie la conversation tout le long du trajet de retour. Conversation évidemment ponctuée de quelques "Ah ben j'en reviens pas!" par ci par là.

Je suis allée reconduire Marc à l'école (il était encore aux études) et de mon côté je devais animer une table ronde dans l'après-midi. J'ai essayé de me concentrer, mais je me souviens que mon coeur battait si vite!

Le soir venu, mon chum était assis devant l'ordi, il venait d'envoyer un courriel à nos ami(e)s pour leur annoncer la nouvelle. Il avait l'air tristounet... Il était un peu sonné faut dire. Et pour être honnête, ça me faisait un peu peur de le voir comme ça. Comme dirait mon amie Suzanne, fallait se repositionner. Je lui ai donc dit voir le côté positif de la chose, que l'abondance était dans notre vie! Et puis le lendemain, il m'a dit quelque chose qui a effacé tous mes doutes quand à sa réaction suite à la nouvelle. Il m'a dit : "Tu sais Marjo, depuis hier je sens tellement d'amour et de support de nos familles et nos ami(e)s que je ne peux faire autrement que de lâcher prise et me dire que tout se mettra en place, que tout ira pour le mieux."

Et depuis ce jour, tout se met en place pour que nous puissions convenablement prendre soin de nos amours! La grossesse a été exceptionnelle, je n'ai même pas eu une nausée. J'ai cependant fait un diabète de grossesse et j'ai dû m'injecter de l'insuline pendant les 2 derniers mois mais ce n'est rien! Et les petits sont finalement arrivés à 34 semaines et 5 jours. Ils étaient en parfaite santé et pesaient 5 livres et 4 onces, 5 livres et 5 onces et 4 livres et 11 onces. Ils ont été mis sous observation pendant 48 heures et ont ensuite été transférés 1 à 1 à la pouponnière, puis à notre chambre. Mael et Yoan ont même reçu leur congé de l'hôpital 1 journée avant moi!!! Mais vous comprendrez qu'ils m'ont tout de même attendu le lendemain pour rentrer à la maison! C'est donc la famille toute entière qui a franchi le pas de la porte de notre appartement 1 semaine après l'accouchement.

J'avoue humblement que je suis très fière de nos enfants. Je les regardais à l'écran pour la première fois cette semaine et je les trouvais magnifiques. Ils sont vraiment de grands miracles de VIE!!!

Oups! Parlant de miracle, j'en ai justement un qui me fait signe sur le balcon... La sieste est terminée!

Bonne journée sous la pluie!

4 commentaires:

Marie et les jumelles a dit...

Vous avez effectivement beaucoup d'abondance dans votre vie. Vous êtes tellement choyés car plusieurs personnes donneraient tout pour n'avoir qu'un seul enfant. C'est la façon donc nous avons pris la nouvelle de la venue de nos jumelles. Je vous souhaite tout le bonheur du monde avec vos trois petits mousses. Vous faite une vrai belle famille...

Anne-Lise Nadeau a dit...

Hi! Hi! Je lis ton récit et si on met ça pour des jumeaux, c'est la mêêêême affaire!

Même genre de questionnement. Même genre d'angoisse. Même patate qui bat à tout rompre.

Moi, je chantais du jazz, le soir. J'ai annoncé à la clientèle du resto que je venais d'avoir toute une nouvelle et que je fêtais ça avec eux... Les gens avaient levé leur verre! :c)

C'est quelque chose. Vraiment!

Continuez à être positifs. Ce n'est pas toujours facile, mais quand on relativise, ça va mieux! Vous avez trois beaux garçons en santé. C'est merveilleux!

Madhavi a dit...

Merci pour vos bons mots mesdames!

C'est drôle, nous avons reçu plusieurs courriels depuis jeudi dernier. Pour la plupart des gens qui ont trouvé qu'on forme une belle famille et qui voulaient nous féliciter. Pour plusieurs des parents de multiples, dont une personne qui a des jumeaux qui se prénomment Mael et Olivier!

Ça fait beaucoup de courriels à gérer en plus du déménagement et tout, mais nous répondrons à chacun d'eux, je le jure!

Pour en revenir au texte, j'ai peine à croire qu'il y a à peine plus d'un an je ne savais même pas que je portais des triplés. C'est drôle, j'ai tellement l'impression qu'ils ont toujours fait partie de ma vie... Sentiment étrange que de penser que j'avais une vie différente il n'y a pas si longtemps!

Le moins que l'on puisse dire, c'est que des multiples, ça occupe un quotidien! ;)

Simplement Vivi a dit...

j'ai les yeux pleins de larme d'avoir tant ri...

Surtout la passe du "calvaire, des triplets" lollll

Vous êtes de grands chanceux messieurs dames!

Une montagne apique, mais une vue ¸o combien rassérénante! :)