03 août 2007

Un jour à la fois... suite

Bon. Ça y est, mon chum me l’a confirmé : Je suis officiellement passée du stade « béluga » au stade « grand béluga ». Le régime d’ogre fonctionne, les bébés grossissent bien et moi je continue de prendre du poids en épaississant un peu plus chaque jour. J'ai donc maintenant passé le cap des 30 semaines de grossesse... et des 180 livres aussi!

Ma vie dans la dernière semaine a été ponctuée de visites prévues et imprévues, de glycémies stables et puis instables, d’une permission de sortie pour aller visiter une maison où nous ne vivrons jamais, du départ d’une des « vieilles » de notre section pour une chambre d’accouchement puis pour le bloc où se font les césariennes, d’une visite de moi-même et d’une autre « vieille » pour aller voir la dite « vieille » et son nouveau poupon de 4 livres et 11 onces, d’un petit-déjeuner sur le patio auquel nous avons accès, d’appels téléphoniques pour voir l’aide financière, matérielle ou domestique qui serait disponible, d’une coupe de cheveux à domicile (à l'hôpital...), d’une séance de pliage de serviettes et débarbouillettes dans le meuble à l’extérieur de ma chambre (les infirmières ont bien rit… Ben quoi, on s’occupe comme on peut!), de la célébration avec le personnel médical d’avoir franchi le cap des 30 semaines de grossesse et d’une échographie.

Parlant d’échographie, comme notre ami Louka était en ville lundi c’est lui qui a eu le plaisir de venir y assister. Les bébés bougent toujours super bien, leur croissance se poursuit elle aussi merveilleusement bien et on évalue maintenant les poids à 3 livres et 3 onces, 3 livres et 5 onces et 3 livres et 9 onces. Alors si je sais compter, ça fait plus de 10 livres de bébés ça! Et moi qui veux faire encore 6 autres semaines… Si ça continue je vais devoir changer mon titre de « grand béluga » pour celui de « béluga titanesque »! Mais bon, comme je prends ça un jour à la fois et que je mange une bouchée à la fois, je devrais pouvoir m’y rendre.

Nous étions bien impressionnés de voir ce qu’ils peuvent faire avec leur machine à échographie. Je leur avais demandé de faire entendre un battement cardiaque à Louka, et ils nous ont fait entendre le ventricule droit d’un cœur, pour ensuite nous faire entendre le ventricule gauche!!! Imaginez… C’est complètement fou! Et puis comme les bébés font maintenant des mouvements respiratoires (on voit leur cage thoracique bouger, ils se pratiquent en « respirant » du liquide amniotique), on a pu voir à l’aide d’une autre fonction le jet de liquide qui sort de la bouche du bébé lorsqu’il « expire ». Ça aussi, assez flyé merci! Dire que ma mère n’a jamais eu d’échographie, et que moi j’en ai maintenant une par semaine… C’est fou le progrès de la science en à peine une trentaine d’années.

Et puis comme je vous ai dit ma glycémie a décidé qu’elle en avait assez d’être sage. Je me suis donc tapée une bonne hypoglycémie cette nuit (pas assez de sucre). Je me suis réveillée vers 2 heures du matin toute en sueur, la jaquette, les draps et les oreillers complètement détrempés. Pour vous donner un exemple de ma "tremposité", pour celles et ceux qui le connaissent je ressemblais à notre ami Louis lorsque ça fait quelques heures qu’il est sur une piste de danse… avec quelques centimètres de tour de taille en plus bien entendu.

J’étais donc détrempée de sueur. J’ai sonné pour qu’une infirmière vienne à ma chambre. On a pris ma glycémie et je n’étais qu’à 2 virgule quelque chose à 2 heures du matin alors que normalement à 8 heures du matin je dois être en haut de 3,8. J’ai donc eu droit à un jus de raisin et quelques Goglus! Miam! Et comme ma glycémie était toujours trop basse 15 minutes plus tard, j’ai eu droit à un autre jus de raisin, des biscuits soda, un morceau de fromage et un muffin aux dattes! Re-miam! Et puis je me suis rendormie comme un bébé, épuisée d’avoir eu si chaud en pleine nuit…

Ce matin en repensant à tout ça je me suis reconfirmée le privilège que j’ai de me retrouver ici avec toutes ces personnes autour de moi. Si cela m’était arrivé à la maison, je ne suis pas certaine que j’aurais pensé à ma glycémie. J’aurais probablement pris une douche et des Tylénol en pensant que je faisais de la fièvre ou quelque chose du genre et j’aurais probablement fini par m’écrouler quelque part avant même de trouver le numéro de téléphone d’Info-Santé!

Sinon ici les jours passent et honnêtement, je n’y vois pas vraiment de longueur. J’en profite pour lire, me reposer, faire quelques recherches sur internet et discuter avec les 2 autres « vieilles » qui sont arrivées ici à peu près en même temps que moi. Je serai probablement la dernière des 3 à quitter, car de leur côté elles ont déjà une césarienne planifiée dans le mois d’août. Comme de mon côté j’aspire à compléter 6 semaines de plus, elles auront le temps de changer de corridor avant moi…

Voilà donc grosso modo ma vie dans la section des « GARE », c’est-à-dire la section des « Grossesses À Risques Élevés ».

Je m'arrêterai donc ici avec le sourire, le sourire d’une femme pleine de vie qui voit son ventre bouger tout seul. C’est que chaque jour qui passe nous rapproche du moment tant attendu où nous pourrons enfin faire la connaissance de ces petits anges de l'abondance. Ce moment où nous pourrons fièrement et humblement les prendre dans nos bras, ce moment où nous pourrons respirer leur odeur et nous fondre dans le bleu de leurs yeux...

Je sais que beaucoup choses demeurent encore à accomplir, comme leur trouver une jolie maison pour les abriter. Je sais aussi que mon amoureux trouve peut-être cette attente plus difficile que moi parce qu’il est seul à garder le phare pendant que moi je vis dans une bulle, comme si le tourbillon de la vie s’était tout à coup arrêté pour laisser toute la place au développement de la vie en moi.

Marc, mon bel amour, j’aimerais tant que tu puisses ressentir toute cette vie en toi pour pouvoir être toi aussi, l’instant de quelques mois, un berceau de vie. J’aimerais tant que tu puisses ressentir toute cette confiance que me procure la vie qui grandit en moi. Te souviens-tu de ce que tu m'as dit lorsque l’aventure a débuté? Tu m’as dit : « Je ressens tellement d’amour autour de nous que je ne peux que lâcher prise et avoir confiance que tout va aller pour le mieux ». Eh bien replonge-toi dans ce sentiment d'abondance et d'amour. L’univers s’occupe de nous amour. Il s’agit de ne pas oublier de remercier tous les jours pour tout ce qui est, et remercier pour tout ce qui sera. Je t’M…

Tout simplement, un jour à la fois...

Namasté.

12 commentaires:

Anonyme a dit...

Salut cousine par alliance.

C'est Élaine, à Montréal, celle qu'on a fêté au début de l'été (le 24 juin) Je te lis régulièrement et je pense à vous tous. je prends le temps de t'écrire parce que je perdrai le fil un petit peu puisque je pars en vacance avec mon petit monde. Ton attitude vis-à-vis ta grossesse ne fait que confirmer l'impression que j'ai eu à discuter avec toi. Zen, calme, douceur et force. Je pense à vous tous. J'embrasse bien fort Marc et toi aussi... Prenez bien soin de vous tous. Je t'envoie plein de pensées positives pour tes 6 semaines.

Dannie a dit...

Excellente nouvelle! Je suis toujours de tout coeur avec vous et j'avais hate de te lire!

Et puis... as-tu pensé aux noms que je vous ai trouvé?

J'ai aussi pensé à Damasse :)

Gros bisous à vos 5 !

Anonyme a dit...

Denise
J'arrive de Tracy et je viens de te lire et tu m'épattes ma Belle!..
Continue tu as une très belle attitude et je sais que le plus beau est à venir pour vous 5.

Je vous aime très fort et on se voientt bientôt
XXXX

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Ouais! Tout se déroule à merveille et nous en sommes bien heureux pour toi. En tous cas, je dois avouer que ton tour de taille est... impressionnant???

Lâches-pas, ça va tellement bien et salut à Marcus aussi! À bientôt de la part de la gang de Saint-Liguori.

Anonyme a dit...

Salut ma BELLE belle-soeur préférée...

Tu m'impressionnes toujours... Je ME sens chanceuse de côtoyer une personne comme toi et encore plus que nous soyons maintenant liées l'une à l'autre par un lien familial (!!!)

Continue à avancer avec cette énergie, cette vision des choses qui, je le crois, vous donnera la force de déplacer des montagnes (et des couches???!!) avec vos petits amours...

Sache qu'Éric et moi sommes là et, tel qu'entendu ensemble, j'attends ton signe, si jamais t'as besoin de quoi que ce soit...

GROS gros bisous de nous quatre!!

Mylène xxxxx

Madhavi a dit...

Merci gang pour vos commentaires! En tout cas à moi ça fait du bien, parce qu'il y aurait bien eu 2-3 fois où j'aurais foutu mon cabaret d'hôpital en l'air pour me sauver en courant! (en fait y'aurait certainement fallu que je me contente de marcher...) ;)

Et merci Mylène de me rappeler qu'on va déplacer des montagnes... de couches! J'avais pensé prendre une entente avec un cultivateur pour le fournir en fumier. Ou encore ouvrir mon propre commerce de composte 100% bio. Qu'en penses-tu?

Je vous embrasse! Au plaisir de toutes et tous vous revoir la bette avant longtemps j'espère!

Mouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuan!

Émilie d'été a dit...

Allo Marjo! Belle photo, c'est l'fun de te voir...ça pousse ça pousse. Je lisais ton message et j'ai accroché sur le passage où tu dis que tu te sens privilégiée d'être entourée de personnel médical, d'aide et de précieux support. Oui, c'est vrai que tu l'es! Étant au Nicaragua en ce moment, mon cerveau ne cesse de faire des comparaisons entre ces deux mondes que ce sont le Nicaragua et le Québec. Comme tu le sais, ici,les femmes n'ont pas aussi facilement accès à ces ressources médicales. Mais bon j'imagine que tu es au courant. En-tout-cas, je t'encourage à continuer à apprécier tout ce qui est là pour toi. Oui, on est bien au Québec!

Bye ! Émilie

Anonyme a dit...

Bonjour belle Marjo, 10 semaines de grossesse nous séparent et combien d'autres éléments de nos univers qui me semblent si différents. Je suis toujours heureuse de te lire quand je passe au bureau, tu es déjà une maman, une mère-veilleuse pour ses petits . . . Ça me fait du bien de lire une femme si près de sa mamaternité !

De mon côté, nous venons d'apprendre (20 semaines) l'identité masculine de notre bébé et dans mon cas tout se déroule dans les standars habitutels !

Je pense à toi, Nathalie (TROC Côte-Nord)

Anonyme a dit...

Dois-je te le dire Marjo ?
Tu es de toute beauté !!
Amour, Lyly xxxxx

Anonyme a dit...

Wow, j'aime bien le commentaire disant mère-veilleuse... c'est vrai! Quelle belle image de Louis j'ai eu en lisant ton message. Je l'ai imaginé 30 sec enceinte dans une jaquette bleue( même si tu n'en porte pas)Warrk!!!!
Les goglus ont été utilent hmmmmm!
Je t'embrasse
Melxxx

Anonyme a dit...

Bonjour, le bonheur de la maternité te va décidemment à ravir! C'est beau de voir comment tu abordes tout ça, avec ton amour et ton humour.

Salutations à ton chum qui, je pense, ne perd rien pour attendre coté implication. Sa collaboration sera sous peu ESSSSSSSSENTIELLE, ne serait-ce que pour gérer les "montagnes... de couches!". Bisous, Claudia XXX

AJ a dit...

Matante Anjou se met à jour avant de partir en vacances dans les Europes!
Hier, en page 9 du journal de Québec, il y avait un article sur une jeune autrichienne qui, à l'issue d'une grossesse naturelle, a accouché de triplets "monozygotes" (vraies jumelles): 1 cas sur 200 millions de naissances! Je me suis demandé si c'est le même forfait que tes p'tits minous ont pris avec toi? Très heureuse de savoir que tu/vous allez bien et que cette belle énergie enveloppant et bienfaisante vous habite toujours. Je suis bien d'accord avec toi: si la Vie t'envoie ces petits aventuriers, c'est que vous êtes la famille toute indiquée pour les accueillir! Namasté & Gros becs XXX