24 juillet 2007

Quand « spécialité » et « simplicité » ne font pas bon ménage...

Bien le bonjour!

Merci encore pour vos mots d’encouragement et vos commentaires! Continuez, vous nous faites rire et nous donnez de l’énergie! Manon, Mél, Hugues, Dannie et Mél, je vous ai mis un commentaire dans le message précédent…

Avant de vous écrire en lien avec le titre de ce texte, voici un petit suivi échographique :

J’arrive tout juste d’un « profil » échographique et la technicienne (une « vieille » qui a de l’expérience selon ses dires) était bien impressionnée de voir à quel point y’a de la vie dans mon bedon! Les petits bougent super bien, ont une belle taille et une belle quantité de liquide amniotique. Elle était aussi très heureuse de constater que les 3 font déjà de beaux mouvements respiratoires, ce qui est encore une fois une excellente nouvelle! « Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes » comme dirait l'autre!

Aussi je ne peux m’empêcher de vous relater le type de conversation qui finit tôt ou tard par prendre place lorsque je me présente à une échographie :

- « Connaissez-vous le sexe des bébés? »
- « Oui, 3 garçons. »
- « C’est parce qu’il y en a un plutôt exhibitionniste ici! » et là on m’en montre un les jambes bien écartées…

Ou bien aujourd’hui c’était :

- « En tout cas celui-ci semble avoir un appareil reproducteur plutôt athlétique! »

C’était la première fois que j’entendais un commentaire du genre. J’ai tellement rit! J'essayais de m'imaginer le commentaire que Marc aurait émis. Vous comprenez, ce sont des histoires d'hommes viriles ces sujets là... Marc n’y était pas mais dans ma tête je l’entendais s’éclaircir la gorge en disant : « Brrrrrr… Comme son père! »

;)

Mais revenons-en donc au sujet de mon texte d’aujourd’hui. Pour celles et ceux qui me connaissent bien, ça ne sera pas une surprise de m’entendre dire que je voulais un accouchement naturel en maison de naissance avec une sage-femme. Mais voilà, la loi considère une grossesse comme la mienne comme étant « à risque » et du coup je me retrouve avec un suivi en centre hospitalier spécialisé.

Vous comprendrez que l’approche n’est plus du tout la même. Elle est beaucoup plus médicalisée, beaucoup plus contrôlée, beaucoup plus interventionniste. D’ailleurs le fait que j’en sois maintenant rendue à une échographie par semaine en est la preuve. On ne veut pas prendre de chance, on veut éviter et contrôler tous les risques.

C’est donc avec une grande déception qu’à la première rencontre avec la doc qui me suit maintenant je me suis fait exposer tous les « risques » reliés à ma grossesse, et par conséquent la césarienne planifiée qui viendrait avec. Voici, en gros, les principaux risques :

- RISQUE de prématurité;
- RISQUE que les cordons s’emmêlent;
- RISQUE de décollement du placenta avant que les 3 ne soient sortis, ce qui mettrait le ou les bébés encore à l’intérieur en détresse;
- RISQUE que les bébés changent de position même si les 3 sont bien placés tête en bas lors du début de l’accouchement (ce qui est peu probable), parce qu'un accouchement par le siège est trop risqué;
- RISQUE, RISQUE, RISQUE...

Bref, je suis ressortie de cette rencontre avec tous les risques en tête, mais en me promettant de lui expliquer ma façon à moi de voir les choses lors de la rencontre subséquente.

C’est donc ce que je fis 2 semaines plus tard. Je lui ai expliqué que je croyais en la force de la nature, que si la vie m’avait confié cette grossesse, c’est que je devais avoir le corps et les capacités de mener tout ça à terme naturellement. Je lui ai confié que pour moi, procéder à une césarienne planifiée et sortir ces petits de leur « monde » alors qu’ils n’auraient eu aucun signe avant-coureur me paraissait rien de moins que « violent ». Je lui ai même parlé d’une étude qu’une amie infirmière m’avait fait parvenir, étude dans laquelle on avait procédé à un comparatif entre des accouchements naturels de triplés et des césariennes et où on n’avait noté aucune différence significative sinon que les femmes ayant accouché naturellement s’en retournaient plus vite à la maison et se remettaient plus vite sur pied! Mais rien à faire, les risques étaient, semble-t-il, trop grands...

Nous en étions donc venues à un genre de « compromis » où elle m’assurait que si la croissance se poursuivait toujours bien, elle ne poserait aucun geste et attendrait que le travail naturel débute avant de me faire une césarienne. J’ai donc fini par faire mon deuil de l’accouchement naturel...

Mais voilà, la semaine dernière Marc et ma mère étaient dans ma chambre et la personne médecin de garde est entrée. À la blague, cette personne nous a raconté l’histoire d’une maman de triplés qui avait accouché naturellement (dans un autre hôpital, dans une autre ville) et qu’au moment où l’équipe s’attendait à recevoir le placenta, c’est un 4e bébé qui est sorti! En passant, vous auriez du voir le visage de Marc lorsqu’il a entendu ça! ;) Mais moi ce que j’entendais, c’est que cette personne accouchait des triplés par voie naturelle!

Ma mère et moi avons revu cette personne le surlendemain et avons eu une bonne conversation avec elle. Cette personne avait une toute autre vision des choses, une vision beaucoup plus naturelle, beaucoup moins interventionniste. On sentait qu’elle était convaincue qu’un accouchement naturel est meilleur non seulement pour la maman, mais aussi pour le ou les bébés. J’ai donc compris que tout dépend de la vision du médecin et de son entraînement. Par exemple là où je suis, bien que ce soit un centre spécialisé en néo-natalité et tout le tralala, semblerait qu’il n’y ait que 2 médecins qui accouchent des bébés qui se présentent par le siège, même dans le cas où un premier bébé aurait ouvert le passage (dans le cas de jumeaux...). Les autres font automatiquement une césarienne.

Tout ça pour dire qu’une porte qui me semblait refermée vient à nouveau de s’entrouvrir : celle de l’accouchement par voie naturelle.

Mais tout n'est pas si simple! Alors même si je rencontre les 2 conditions essentielles à un accouchement naturel (que le 1er bébé soit placé tête en bas, et qu’aucun des 3 ne démontre un retard de croissance), il faudrait que mon accouchement se passe sur le chiffre de garde de la dite personne. Et même si je demandais un changement de médecin, rien ne me garantirait que cette nouvelle personne serait là à mon accouchement car si c’est le chiffre de garde d’une ou d'un autre médecin, c’est l’autre qui m’accoucherait et ça serait une césarienne. N’oublions pas que les médecins sont payés à l’acte et non à salaire…

Ce que j’ai aussi compris, c’est que la seule option qui demeure et qui m’assurerait d’un accouchement naturel c’est que je fasse un « refus de traitement ». C’est-à-dire qu’on me ferait signer des papiers disant que je refuse le traitement proposé (la césarienne) et que je dégage donc tout le monde de toute responsabilité…

Bref, ce n’est pas simple accoucher naturellement dans un centre spécialisé!

Je m’arrête donc ici pour le moment, mais sachez que ça m’a fait du bien de discuter avec cette personne médecin qui voit les choses d’une autre manière. Nous avons aussi discuté d’autres sujets reliés au système de santé et de services sociaux mais je n’en ferai pas état ici. Je ne voudrais pas nuire à cette personne qui lutte pour que ce système de santé qui est le nôtre ait un visage encore plus humain!

Sur ce à bientôt!

PS : Je sais, je n’ai pas mis de photos… Pourtant ma bedaine grossit bel et bien, vous pouvez me croire sur parole! Mais bon, je vous promets que je vais me forcer pour le prochain message… ;)

PS2 : Louis et Mél, sachez que je me fais un devoir de me laver tous les matins et que je m'auto-interdis le port de la jaquette bleue! Quand même, faut que je contribue à garder mon propre moral en bonne santé! ;)

3 commentaires:

Mél a dit...

Coucou vous trois!!

Je te souhaite de tout coeur de pouvoir accoucher naturellement. Le feeling de mettre au monde un petit être de toi même...c'est unique! Imagine à trois!! =)) Je te laisse mon adresse de ma page web...Je fais de la peinture intuitive...c'est très spirituel et ca me fait vraiment décrocher. Hé oui!! Je peins les yeux fermés! Sur ce, continues de bien manger ...Penses à nous qui sommes au régime!! loll

http://studiomel.info-galaxy.com

Mél, La cousine à Marc ;)

Anonyme a dit...

Salut Marjo,
Pour t'avoir vu en personne je confirme la présence d'une bonne bédaine sur une femme absoluement radieuse! De dos on dirait même pas que tu es enceinte tellement tu as juste pris de la bédaine. Tu es calme et "zen" comme à l'habitude et je suis certaine que les bébés se sentent bien dans ton ventre. Reste positive et continue à manger des bonnes noix de soya dans des All brun et tout va bien allez jusqu'à la fin... 36 semaines!
Je t'embrasse
Mel

Anonyme a dit...

Ohhhh ! Ma belle Marjo !!
Je lis ta fabuleuse histoire avec tant d'intérêt que c'est comme si j'étais tout près... avec toi.
Tout me semble aller à merveille et à vrai dire, je n'étais pas du tout inquiète pour vous.
Continue à vivre au jour le jour, à être attentive aux signes.
Je t'aime gros et je pense souvent à vous 5...
Lyly xxxxx