24 août 2007

Des petites nouvelles

Bon matin,

Aujourd'hui il fait gris, et honnêtement, moi aussi je me sens un peu grise. Je me suis couchée/levée avec un petit rhume, ce qui fait que je me sens amortie. J'ai bien l'impression qu'à part lire, manger et dormir, il ne se passera pas grand chose de mon côté aujourd'hui!

Merci encore pour tous les courriels que nous avons reçus et les commentaires sur le blog. Des fois je me dis que c'est presque trop tous ces compliments. Mais en même temps, c'est en partie ce qui nous donne des ailes, ce qui nous donne de la force pour continuer positivement. Nous devrions tous recevoir au moins un compliment par jour. Ça veut donc dire que nous devrions tous en faire au moins un par jour...

Depuis la diffusion du reportage, la journaliste nous a transféré quelques messages reçus de l'auditoire. Une personne voulait nous vendre une poussette triple, une autre nous donner quelques vêtements, une autre encore semblait frustrée et disait qu'il y a beaucoup de compagnies qui donnent des cadeaux pour des triplés (effectivement, les compagnies aiment envoyer des échantillons et des coupons rabais pour qu'on achète ensuite leurs produits...), et finalement une agente d'immeuble voulait nous aider à trouver notre maison selon notre budget. Comme nous avons déjà une agente qui regarde pour nous et qu'en plus elle est sous la même banière, je l'ai remerciée pour sa proposition mais cela ne changerait rien.

Nous poursuivons donc les recherches pour la maison. Nous cherchons une bi-génération ou un duplex pour que ma mère puisse avoir son espace et nous le nôtre. Malheureusement le marché est plutôt cher à Québec et la période estivale n'est pas la plus active. L'agente me disait qu'après la fête du travail, il y a habituellement plus de maisons sur le marché. On va voir! Mais je ne perds pas espoir, je suis toujours convaincue que ça s'en vient...

Sinon pendant que j'étais partie pour une échographie hier, une femme est passée ici laisser un petit sac cadeau et une carte pour moi. Elle m'a écrit que nous nous étions rencontrées en magasinant une écharpe de portage, que nous avions échangé quelques mots et qu'elle m'avait envoyé à la blague que je finirais par passer à la télévision avec cette grossesse. Elle avait misé juste. Elle nous souhaitait beaucoup de bonheur en nous disant d'en profiter au maximum parce que les enfants grandissent si vite. Elle avait joint 3 petites camisoles en disant que son fils n'avait même pas eu le temps de les porter. Pas de coordonnées, que son prénom, le prénom de son amoureux et le prénom de son fils.

Ça m'a touché. Je ne suis même pas certaine de me souvenir d'elle. Je me souviens bien d'une femme avec un petit bébé, mais est-ce bien elle? Je ne me souviens même pas de son visage... Et elle a pris le temps de préparer ce petit paquet et cette petite carte et elle est venue porter ça ici à l'hôpital sans même attendre quelques minutes pour que je puisse la remercier de vive voix. Merci belle dame inconnue, votre geste me touche. Je vous souhaite tout autant de bonheur avec le petit Ludovick.

Sinon tout se déroule toujours très bien. L'échographie d'hier nous a montré 3 petits anges qui bougent super bien, qui ont encore beaucoup de liquide pour faire toutes les positions de yoga souhaitées ;-) et qui font de beaux mouvements respiratoires. Ça me fascine toujours de voir leur petite cage faire ces mouvements de respiration. Ils se pratiquent dans le liquide, et le jour où ils se retrouvent hors de l'utérus ils savent instinctivement quoi faire...

Je continue donc, un jour à la fois. Hier j'ai célébré la 33e semaine complétée. Je me sens de plus en plus dans une bulle... C'est comme une bulle de silence, une bulle de recueillement. Je ne sais pas comment l'expliquer. Les 2 filles avec lesquelles je passais du temps ont accouché vendredi et samedi dernier. L'une à 32 semaines, l'autres à 35 semaines et demie. Les 2 sont venues me chercher pour aller voir leurs poupons au département de néo-natalité.

Marie-Claude (celle qui a accouché le vendredi) était celle avec qui je passais le plus de temps. Tous les matins nous déjeunions ensemble dans la salle commune. Elle a eu des petites jumelles identiques. Elles sont magnifiques. Elle m'a emmené les voir 36 heures après leur naissance. Ça m'a donné un petit choc. Un petit choc dans le sens où je les ai trouvé bien grande, et j'ai pris conscience de ce que j'avais dans le ventre. Sa plus petite avait le même poids que le plus petit des nôtres le lundi précédent... Je me suis donc demandé comment ils s'arrangent là-dedans! Mais bon, semble bien qu'ils s'y sentent à l'aise, ça bouge toujours autant sinon plus là-dedans!

Alors voilà, je me sauve, je vais retourner à ma chambre faire une petite sieste avant la collation du matin. Les chevilles commencent doucement à m'enfler quand je suis longtemps debout. Je réalise que d'ici 3 à 4 semaines maximum cette partie-ci de l'aventure sera terminée, et une autre débutera. Le moment de la grande rencontre approche donc. Avant-hier Marc me disait commencer à avoir pas mal hâte de leur voir la binette. Moi aussi! Avec chaque jour qui passe une fébrilité un peu plus accrue s'installe dans l'air autour de moi. Mais soyons patients, car il n'y a pas de meilleur incubateur que ma belle grosse bedaine...

Bonne journée, bon weekend!

5 commentaires:

Anonyme a dit...

Je pense à toi douce Marjolaine...
J'aime lire ton aventure, aussi spéciale que tu l'es pour moi.
Bisous, Lyly xxxxx

Anonyme a dit...

Salut Marjo c'est ton cousin J-P, je te félicite pour tout ce qui arrive je suit ton site de prêt, lache pas il en reste pas gros

a+
XxxX

Myrtille de France a dit...

Bonjour !
Je suis tombée par hasard sur votre blog et je vous suis régulèrement. Vous êtes tellement épanouie, et vous lire, vous et votre cher et tendre, est un vrai plaisir !
Bon courage pour la suite de votre grossesse !

Anonyme a dit...

Je suis profondément peinée que les gens n’ont pas compris les problèmes d’argent que va entraîner la naissance de vos triplés…Vous allez devoir faire face à des dépenses annuelles que le commun des mortels peut répartir sur 6 à 8 ans…Le reportage à TVA était super beau mais c’est certain que l’accent n’a pas été placé sur le côté monétaire…Est-ce qu’il y aurait moyen de sensibiliser la population pour que vous puissiez accueillir tout ce beau petit monde dans la paix et la sérénité ? De mon côté, je vais faire quelques petites tentatives mais je ne suis pas très performante côté sollicitation…je dois toutefois vous mentionner que solliciter dans votre cas n’a rien de honteux…
Denise Nadeau

Madhavi a dit...

@ Lyly :
Tu me manques! J'te french! ;)

@ JP :
Contente d'avoir de tes nouvelles le cousin! J'espère que toute la famille se porte bien! Je vous embrasse tous!

@ Myrtille de France :
Bienvenue sur ce blog! Et merci pour les bons mots!