04 juillet 2007

Coup de théâtre : on m’hospitalise

Eh oui, vous avez bien lu. Je me suis présentée hier à l’hôpital pour mon suivi habituel et un peu à l’image de la première échographie où ce fut la stupéfaction la plus totale d’apprendre que je portais des triplés, ce fut, hier aussi, la stupéfaction la plus totale. À l’exception près que cette fois-ci, je ne me sentais pas euphorique d’apprendre la nouvelle…

Rassurez-vous, les bébés vont excellemment bien. Ils poursuivent leur croissance normale et leur poids est maintenant évalué à 2 livres et 1 once, 2 livres et 2 onces et 2 livres et 3 onces. C’est magnifique de les sentir et les voir bouger, Marc trouve même qu’ils ont déjà des cuisses d’athlètes cyclistes! ;)

Le problème, c’est le col de mon utérus qui s’est beaucoup aminci dans les 2 dernières semaines. C’est que voyez-vous, mon utérus est maintenant développé comme celui d’une femme rendue à 39 semaines de grossesse. Dans une grossesse « standard », on ne pourrait demander mieux qu’un col de 39 semaines qui commence doucement à s’ouvrir de l’intérieur. Ça serait parfait, ça démontrerait que le corps sait ce qu’il a à faire et qu’il commence le processus qui doucement amènera le petit être à la « vie ». Le problème, c’est que moi je n’ai que 26 semaines de complétées…

Alors voilà pourquoi on m’hospitalise. On veut me mettre au repos, stabiliser la situation, arrêter la diminution du col de mon utérus qui se tape tout le poids des 3 bébés, du placenta et des 3 poches de liquide amniotique.

Je quitte donc pour l’hôpital dans quelques heures et nous n’avons pas encore trouvé notre maison. Mais Marc et ma mère iront en visiter une ce soir, ça sera peut-être la bonne… Ça serait chouette non?! Ensuite restera plus qu’à Marc à signer son contrat. C’est que voyez-vous, il ne l’a pas encore fait, ça devait finalement se faire hier et quand il s’est présenté au rendez-vous, la responsable était en journée de maladie. Les autres collègues n’ont pas trouvé le dossier alors on le rappellera sous peu. Déjà que le début de son contrat a été reporté au 13 août… C’est apparemment la hausse du dollar canadien qui a forcé la compagnie à faire des mises à pied dans l’usine ces dernières semaines, c’est donc pourquoi ils repoussent l’embauche de Marc comme concepteur dans les bureaux. Mais bon, faut voir ça avec un brin de philosophie, si la vie lui donne ce mois et demi de congé, c'est certainement pour lui donner un moment de repos après ses études et un moment pour se plonger dans cette "aventure familiale" qui nous attend!

Vous pouvez donc constater que ce n’est pas l’action qui manque dans nos vies! Je dois avouer que c’est beaucoup d’émotions, et on a besoin de toutes vos pensées positives à notre égard! Mais ATTENTION : j’ai bien dit « pensées POSITIVES ». Si ces pensées ne demeurent que des mots et que vous pensez le contraire, laissez-faire, on n’en a pas besoin. Mais si ce « positif » à notre égard vous le vibrez de tout votre être, alors là vous nous serez utiles! Parce que les mots valent peu de choses. C’est « l’état », la « vibration » dans laquelle on se trouve qui compte. Vous me comprenez? Alors les sceptiques et les négatifs, abstenez-vous!

D’ailleurs je remercie ma mère et mon amie Andrée de m’avoir sonné les cloches hier en me disant « Marjo, vous n’êtes plus dans votre sentiment d’abondance, vous êtes dans vos peurs! » Et elles avaient tellement raison…

Je me sens donc d’attaque pour ce qui s’en vient. Dans le fond, je ne m’étais pas vraiment arrêtée jusqu'ici. La vie s’occupe donc de me faire prendre une pause…

Elle est bien faite la vie vous savez!



Namasté!

6 commentaires:

Anonyme a dit...

Salut ma belle Marjo et salut Marc!

Super beau blog et c'est toujours un grand plaisir de te lire. Je pense très souvent à vous et je vous envoie tous les jours plein d'énergie positive.
J'ai beaucoup aimé ton texte sur ''en quoi croyez-vous?'' et j'ai adoré, il y a bel et bien une force au dessus de nous et en nous, à nous de devenir des guerriers de lumière.

Je t'aime très fort!

Mouaaaaaaaahhhhh
Dannie :)

Martin a dit...

Courage! Vous semblez être un couple rayonnant! Le meilleur est à venir.

Émilie d'été a dit...

Salut Marjo...oui en effet coup de théâtre...Profitez-en pour vous reposer, toi et ta gang ;)

Je suis touchée que tu sois aller visiter mon blog, ça me fait super plaisir! Je vie une belle expérience, avec parfois des chocs culturels plus difficiles, mais je me dis que si Dieu les met sur mon chemin, c'est parce que je suis capable de les surmonter. Je t'envoie tout l'amour et la chaleur du Nicaragua. Ici, il a y tellement d'enfants, de femmes enceintes, ça vie!! Tu as dû prendre ça d'ici ta grande capacité à procréer ;)


Émilie xxx

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Belle Marjo et Super Marcus,

Oh que de pensées franchement senties partent de mon plexus vers vous deux.

La vie se charge de tout, il faut faire confiance. Pas juste une confiance aveugle, mais bien une confiance complice.

Mes pensées vous accompagnent et ceux de la gang Liguorienne aussi!

En passant, je devrais être emménagé dans mon nouveau "home" d'ici 4 ou 5 jours max.

À très bientôt mes amis de Québec (je parle des 5!). ;-)

Libertad a dit...

Douce Marjo, super Marcus et vous trois!

La rue Tillemont au complet vibre d'énergie positive vers vous cinq...c'est qu'après avoir lu, en groupe, ce message une première fois, le même groupe ( AML, MML, MBL et IB ) a décidé d'alerter les proprios en bas, les voisins à côté, la voisine de l'autre côté et même la famille discrète en face...pour leur demander de prendre un moment et de se concentrer pour vous envoyer tout plein d'énergie positive...
Aucun sceptique dans le lot et tous le monde s'est prêtés à l'exercice vers 8h hier soir...

Résultat: une quantité importante et significative de positrons chargés par nos énergies humaines s'en vient vers vous cinq...

Prenez soin de bien recevoir et de prendre le temps de savourer...le repos est salutaire pour le rattrapage des lectures...

bisoux partout à vous cinq

Libertad

Anonyme a dit...

Ma belle Marjo,
Je n'ai pas eu beaucoup d'occasions de te lire ces derniers temps..le voyage m'a fait quitter la terre pour un moment ! Me voilà donc en route sur le chemin du retour...Je viens de te lire et j'ai aussi adoré ton texte sur Croyez-vous en quelque chose. J'ai aimé les mots, le sens et surtout la confiance qui transpire dans tes propos. La confiance en la vie, en ce qu'il se passe là maintenant. Ta mère a bien raison, laisser nos peurs nous envahir, c'est oublier que présentement quelque chose est en train d'arriver...Je pense à vous et que la lumière soit ! Véro
xxxx