22 juin 2007

Et vous, croyez-vous en quelque chose? – suite

Bon, où en étions-nous? Ah oui! Toute cette histoire parce qu’on m’a demandé « si je crois en quelque chose »…

Sans vouloir choquer qui que ce soit, bien que je sois baptisée et « officiellement » de religion catholique, je n’ai jamais vraiment cru ou pratiqué cette religion. Je n’aime pas cette idée du ciel ou de l’enfer, cette idée que nous sommes tous de vilains pêcheurs, etc. Mais je tiens à préciser que je respecte les personnes pour qui tout cela a du sens. On a chacun notre « sens », et ce qui a du sens pour moi n’en a peut-être pas pour vous et vice-versa.

Lorsque mon père est décédé en 1996, je me suis beaucoup questionnée sur ce qui se passe après la mort. Je ne m’y étais jamais sérieusement attardée jusque là. Mais là je n’avais plus le choix : je ne pouvais pas supporter l’idée que mon père soit « jugé » et qu’il passe l’éternité à regarder pousser les fleurs ou à pelleter du charbon dans les fours de l’enfer!

J’ai alors réalisé que depuis très longtemps, sans vraiment mettre de mots sur les concepts, je crois en une « énergie » supérieure. Une énergie infinie, éternelle, absolue. Je crois aussi que nous portons toutes et tous cette énergie en nous, que nous y sommes relié(e)s. Mais à l’image d’une ampoule illuminée sur laquelle nous jetterions un tissu noir opaque, nous ne voyons plus cette « lumière » qui est en nous, qui émane de nous. Je crois aussi en la réincarnation et au karma qui est en quelque sorte la « conséquence » de nos actes, mais encore plus important de l’intention qui se trouve derrière ces actes.

Ma formation intensive en yoga m’a permis de mettre des mots sur ces concepts. Elle m’a aussi permis d’expérimenter une pratique spirituelle intensive et quotidienne, en dehors du tourbillon étourdissant de la « modernité ». C’est donc sans attente et sans arrière pensée que j’ai voulu être « initiée » à un mantra. On m’a donc initiée à un mantra relié à Lakshmi, la déesse de l’abondance au sens large. C’est donc simplement dans l'ouverture du cœur que j’ai reçu ce mantra et qu’on m’a attribué le nom spirituel de Madhavi, voulant dire « The one who is as sweet as honey ».

Voilà pourquoi je ne vois pas les enfants que je porte comme étant « MES » enfants, comme étant les seuls porteurs de mon patrimoine génétique, comme étant « MA » progéniture. Je me vois en quelque sorte comme un instrument, comme étant une petite composante de quelque chose d’infiniment plus grand que moi. Encore une fois sans vouloir paraître trop « flyée », je ne vois pas ces êtres comme étant « les miens », mais bien en quelque sorte les enfants de Lakshmi… Sans trop comprendre pourquoi, je me sens très humble face à eux, je sens qu’ils seront des êtres tellement plus « évolués » et « sensibles » que moi. Je sais que nous apprendrons et évoluerons beaucoup à leur contact. J’en suis intimement persuadée. C’est pourquoi je les porte simplement avec amour, sans possession, comme un cadeau de la vie.

Voilà donc « ce en quoi je crois ». Et vous, en quoi croyez-vous?

Sur cette intime réflexion je m’arrête, parce que je vis dans le même monde que vous et que je dois aussi manger, travailler, aller faire pipi, etc. ;)

Flash-info grossesse

Quelques mots pour vous dire que tout se déroule à merveille. Après 24 semaines de grossesse les 3 évoluent toujours au même rythme, ils sont maintenant rendus à une moyenne de 1 livre 10 onces chacun. Je ne pourrais demander mieux!

Voici une « photo » prise à 22 semaines. On y voit les 3 en même temps!


Et puis en haut de la page vous avez certainement remarqué le plus rebelle de nos futurs rejetons qui montre déjà son caractère à 24 semaines… ;)

Ah! Et puis une petite dernière avant de partir...

C'est que voyez-vous ça me fascine de voir ça… Mais au moins maintenant j’ai la preuve que les bébés ne poussent pas dans les choux, je n’en mange pas de toute façon. Dire que tout ça provient d’un mélange d’un petit grain de moi-même avec un peu de mayonnaise comme condiment…

Mouuuuuuuuuuuan! Et passez une excellente fin de semaine!!!

4 commentaires:

anne-julie a dit...

Ma chère...quel beau témoignage d'amour et de simplicité. J'espère que tu conserveras ces pages "virtuelles" pour eux afin qu'ils puissent les lire lorsqu'ils seront eux-mêmes en âge de faire des bébés xxx

Anonyme a dit...

Ha wow, que c'est apaisant de lire tes messages!
Comique aussi!!

J'avoue que je me suis questionnée beaucoup sur la présence d'une force qui nous guide dans notre quotidien.
Je crois certainement que quelque chose de plus fort que nous nous regarde d'en haut (ou d'en bas qui sait?) et qui arrive à nous donner des réponses.

Depuis que j'ai fait ta rencontre, je crois également que certains ambassadeurs de cette force sont tout près de nous et arrivent dans nos vies pour nous guider.

Je sais, ça te paraît freak, mais j'y crois. À chaque fois que je raconte ton histoire de grosesse à des amis, je leur dis que cette force t'a choisie pour accueillir ces trois êtres qui s'en viennent. Ce n'est pas n'importe qui qui peut faire ça. Ça j'en suis certaine.

À lire tes messages, je sais que je ne me trompe pas.

Une femme m'a dit récemment: "Nos enfants nous sont seulement prêtés, pour un moment, profitons z'en!".

Bonne journée,

Lo

Anonyme a dit...

C'est ça la vie...
Elle te confie 3 enfants du coup, c'est parce que Marc et toi avez ce défit à relever! J'aime beaucoup ton attitude...c'est réconfortant! Et comme à l'habitude des commentaires sont remplis de sagesse et de pistes de réflexion.

Je reste au poste pour la suite du téléroman ; )

Pascale xxx

NB: un jour de beau temps Alexis et moi allons te visiter un de ses midis... Dines-tu à la maison à l'occasion?!

Madhavi a dit...

À Ajz :
Tu as peut-être raison, peut-être devrais-je conserver ces textes... Mais c'est drôle, je ne me sens pas attirée à tout conserver. Honnêtement, je n'ai pas fait de journal de grossesse et les seules photos que j'ai jusqu'à présent sont celles que nous avons prises à 22 semaines, soit celles qui sont sur ce blog + quelques autres. Je ne sais pas, je n'ai pas envie de "ramasser", au contraire, j'ai envie de faire de l'espace autour de moi et de me défaire de certaines possessions matérielles qui ne me servent pas vraiment... Mais promis, je vais y réfléchir!

À Lo :
Tu sais Lo, je crois que nous sommes tous ambassadeur de quelque chose pour quelqu'un. Chacun à sa façon, chacun selon ses forces. Mais ça me touche de voir ce que "j'ambassade" à tes yeux!!! ;) Toi aussi tu sais t'es une ambassadrice à ta façon. Mais ça je te l'ai déjà dit...

À Pass :
Merci pour tes bons mots. Et oui, ça me ferait vraiment plaisir qu'on se fasse un pic-nic dans le parc derrière ou un dîner à la maison! Appelle-moi!