16 août 2006

La luz se fue... Y mi grupo tambien!

"La luz se fue", ça veut dire "l'électricité est partie". Et c'est une phrase on ne peut plus commune ces temps-ci. C'est vraiment une crise énergétique incroyable. Je discutais avec la dame du petit dépanneur tout à l'heure et elle me disait que hier, dans toute la journée ils ont eu 5 heures d'électricité. Et même ici dans le quartier où je vis, ils commencent à couper l'eau quand ils coupent l'électricité.

L'énergie est donc le sujet de l'heure. La dame m'informait aussi que des manifestants sont allés occuper le ministère de l'énergie. Enfin!!! Y'était temps que les gens se mobilisent! C'est rendu tellement ridicule cette crise. Pas de lumière la nuit, alors le taux de criminalité est en hausse... Hier c'était le ministère de la santé qui sortait publiquement pour dire qu'ils ont eu pour je ne sais plus quel montant de dommage à leurs équipements et que ça serait la moindre des choses que Union Fenosa les informe de l'horaire des coupures avant de couper l'énergie des hopitaux. Certains ont des systèmes alternatifs (des génératrices), mais ne sont pas équipés pour faire face à une panne généralisée d'une vingtaine d'heures!

D'ailleurs pour terminer sur ce sujet, en première page du journal ce matin on pouvait voir des manifestants qui ont allumé des feux pour protester contre Union Fenosa. Sur la photo on y voit une dame avec sa chaudière qui essaie de ramasser l'eau qui sort du boyau d'arrosage que tient un pompier pour éteindre un pneu enflammé!!! Vraiment, j'espère que ce sont plusieurs personnes qui partagent la responsabilité de la décision de faire des coupures d'énergie de la sorte. On dirait que je comprendrais mieux... Ça me rappelle Pierre Légaré qui expliquait sa théorie à l'effet que "plus que t'es de monde, plus que t'es épais". Parce que si c'est juste un gars seul dans son bureau, j'espère qu'il fait des cauchemars!

Après l'énergie, c'est le groupe qui s'en va!

Eh oui, ça me fait tout drôle... J'arrive de l'aéroport, je suis allée reconduire le groupe ce matin. Ça me fait drôle de penser que ce soir ils vont dormir au Québec. Mais c'est aussi correct qu'il me reste une semaine car je n'ai pas encore fait mes aurevoirs au Nicaragua ni entâmé mon bilan personnel de cette expérience. Je tâcherai donc de faire ça dans la prochaine semaine, tout en terminant le mandat que j'ai avec Plan Nagua.

Je me sauve donc, je vais aller dîner. Cet après-midi je rencontre 2 partenaires potentiels pour Plan Nagua, et demain tôt je pars pour Ometepe, une île au milieu du Lac Nicaragua. Je vous en reparlerai à mon retour, mais si vous avez envie de fouiller sur le Nicaragua, vous pouvez toujours aller à http://www.intur.gob.ni/

Sur ce je vous laisse, passez un bon restant de semaine! De mon côté je serai de retour dans les bras de mon amoureux dans 8 dodos!

Mouuuuuuuuuuuuuuan!

Marjo ;)

2 commentaires:

Dannie a dit...

Hola Marjo!

Estoy muy contente de estar en la casa! Le vol a super été et j'étais très contente de voir mon amoureux m'attendre à la sortie des portes! C'est très bientot pour toi aussi. Bravo pour votre beau travail avec tout nous autres! J'ai hate de te revoir! Heille, je me suis acheté un tapis de yoga!

Bisous

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Bon retour dans quelques jours Marjo! Ça a vraiment été cool de pouvoir vous suivre à travers tes billets sur ce carnet. Je suis d'avis que l'expérience est à poursuivre une fois revenue au Québec! Il n'y aura jamais trop de monde intéressant qui évrivent sur le Net!!! Welcome home!