24 août 2009

À toutes les mamans du monde

Je dédie ce message à toutes les nouvelles mamans du monde :

PRENEZ SOIN DE VOUS!!!

Trop de mamans brulent la chandelle par les deux bouts. Trop de mamans essaient d'être des super-mamans. Trop de maman ne prennent pas le temps d'écouter la maman avec un grand "M" qui est là, toute au fond d'elles-mêmes...

Ce matin, une maman de jumeaux m'a téléphoné. Elle avait besoin d'un coup de main cette maman. Besoin d'une oreille je crois, et besoin de réconfort.

Cette maman, comme beaucoup d'autres mamans, vit des moments intenses. Elle a l'impression d'être happée par le tourbillon, sans pouvoir garder la tête hors de l'eau...

Cette maman a une grande volonté. Aujourd'hui elle s'est levée en se disant qu'elle allait frapper aux portes, qu'elle allait demander de l'aide parce qu'elle se sent dépassée.

Mais à toutes les mamans du monde - et pas juste les nouvelles - je veux dire qu'IL NE FAUT PAS AVOIR PEUR DE DEMANDER DE L'AIDE! Les enfants sont un trésor collectif qu'il faut se partager. Et demander de l'aide n'est pas un signe de faiblesse ou d'échec, bien au contraire!

Demander de l'aide est un signe d'humilité et de partage. Si on adopte comme principe de vie de donner sans rien attendre en retour, demander de l'aide ne nous effraie pas. Car on sait que des gens bien seront mis sur notre route.

À toutes les nouvelles mamans, bien humblement, voici quelques conseils :

1) Mettez votre réseau à contribution : Les gens ont peur de déranger une nouvelle famille. C'est donc à vous de les relancer. Envoyez un courriel à tous vos contacts ou demandez à une amie d'appeler vos proches. La famille et les amis se feront un plaisir de venir passer des heures, voir des weekends complets avec vous! N'hésitez pas à leur demander de nettoyer la salle de bain si c'est ce qui vous rendrait heureuse. Et n'hésitez pas non plus à leur demander de faire les chiffres de nuit! Ils se feront un plaisir de partager votre réalité pour quelques heures, alors qu'ils retourneront dormir dans la quiétude de leur foyer. Et si vous avez l'impression de ne pas avoir de réseau à qui faire appel, composez le 8-1-1 (Info-Santé) et demandez les coordonnées du CLSC de votre territoire. Vous pourrez discuter avec une travailleuse sociale en périnatalité qui devrait connaître la plupart des services de santé et sociaux offerts sur votre territoire.

2) Faites appel aux organismes communautaires : Les organismes communautaires sont une mine d'or! Ils sont probablement le secret le mieux gardé au Québec! Ils organisent toutes sortes d'activités et offrent divers services pour répondre aux besoins de la population. De mon côté, dans les premiers mois de vie des garçons j'ai fait appel au Groupe les Relevailles. Pas besoin d'être en marge de la société pour faire appel à un organisme communautaire. Ils nous appartiennent à tous, ils sont notre richesse collective. Soyez à l'affut, les organismes communautaires sont aussi dans votre quartier!

3) Demandez des cadeaux essentiels : Avoir de beaux pyjamas neufs que votre trésor ne portera que quelques semaines est, à mon humble avis, tout à fait inutile. Demandez plutôt aux gens de vous offrir des certificats cadeaux d'épicerie ou de pharmacie. Demandez-leur de vous préprer des collations et petits plats nutritifs que vous pourrez conserver au congélateur. Ça a l'air de rien, mais la préparation des repas demande beaucoup de temps et d'énergie. Vous pourrez donc mieux vous consacrer à votre nouveau job de maman.

4) Affichez une liste des choses à faire sur le frigo : Videz votre esprit de toutes ces petites choses à faire et affichez une liste sur le frigo. Ainsi les personnes qui vous visiteront pourront vous aider sans devoir vous demander quoi que ce soit. Ils n'auront qu'à rayer l'item de la liste une fois la tâche effectuée!

5) Réservez-vous un moment par semaine : Inscrivez-vous à un cours de yoga (ok, je ne suis pas très objective... ;), allez marcher, allez prendre un café avec une amie, etc. Peu importe ce que vous décidez de faire, réservez-vous un moment juste pour vous, un moment pour prendre soin de vous. Si vous ne le faites pas, personne ne le fera à votre place. Acceptez de confier vos enfants à votre chum/parent/ami et allez prendre l'air quelques heures. C'est fou ce qu'une petite sortie peut faire du bien et recharger nos batteries!

6) Acceptez l'aide qu'on vous offre : Demander de l'aide, ça veut aussi dire qu'il faut qu'on l'accepte. Il faut qu'on lâche prise et qu'on accepte que les choses ne soient pas faites exactement comme on l'aurait voulu. Ce qu'il est important de se rappeler, c'est que les gens nous aident avec leur coeur. Et dites-vous que de partager vos enfants avec toutes ces personnes ne feront qu'augmenter l'énergie de fraternité et d'abondance autour d'eux! De plus, ça fera d'eux des êtres très sociaux! Il suffit que vous acceptiez avec tout votre coeur l'aide qu'on vous offre, et les enfants feront de même...

7) Concentrez-vous sur le moment présent : Prenez ça un jour à la fois. Et si ça ne fait pas, prenez ça une heure à la fois. Cessez de penser à un hypothétique futur et à tout ce qu'il y a à faire. Si votre tête est trop pleine de problèmes à résoudre, écrivez-les sur un papier. Le temps venu vous pourrez les reprendre un par un et chercher des solutions. Et quand vous n'entrevoyez pas de solution, prêtez votre liste à quelqu'un qui vous inspire confiance et demandez-lui de vous en trouver. Il y a toujours des solutions à un problème. Mais en attendant, concentrez-vous sur le moment présent. Pour ce faire, vous pouvez simplement fermer les yeux et vous concentrer sur votre respiration. Des respirations de plus en plus calmes, lentes, profondes...

Dans peu de temps, vous jetterez un regard sur vos enfants et réaliserez que le plus difficile est déjà derrière vous. Qu'ils ont grandi, qu'ils sont magnifiques, qu'ils vous aiment inconditionnellement. Et ce sera à votre tour de tendre la main vers les autres pour leur offrir humblement une petite bouée lumineuse dans la tempête...



Namasté!

12 commentaires:

Super-maman a dit...

Tu as tellement raison... à mon tour de parler aux mamans :

Notre culture judéo-chrétienne (entre autres) fait en sorte que l'on se sent facilement coupable de prendre du temps pour soi.

Et pourtant... parlez-en à un psy, il vous le dira. Tout est dans l'équilibre !

Quand on vit en couple, on est PARTENAIRES. On doit donc se partager la tâche ! Quand le papa a soin des mousses, PROFITONS-EN POUR NOUS REPOSER !

Dernièrement mon chéri, qui avait beaucoup travaillé dans les semaine précédentes, m'a offert de prendre une journée pour moi. Hé bien, je l'ai prise ! Grasse matinée, lecture dans le silence (des bouchons, ça existe, vous savez ! ;0) ), magasinage en solo, cinéma. Mon doux que ça fait du bien !

Tout est dans l'équilibre...

Madhavi a dit...

Merci Super-Maman pour tous tes commentaires!

Bonne journée à toi et ta troupe!

Les DH a dit...

Merci... Je crois qu'on apprend avec l'expérience puisque j'ai finalement accepté de prendre du temps pour moi maintenant que mon 2e a 18 mois!!!!

Marie a dit...

Que tu es sage ! Merci pour tous ces conseils ! L'arrivée de mes jumeaux m'a aussi obligée à voir que je ne pouvais pas y arriver seule, que je devais demander de l'aide et accepter celle qui m'était offerte. J'ai trouvé ça difficile au début mais je m'y suis habituée et le sentiment de culpabilité est parti avec le temps. Maintenant que je reprends le dessus, je sais que je rendrai à d'autres ce qui m'a été donné par la famille et les amis mais aussi par des gens qui étaient de parfaits inconnus (dont toi, merci !!!) C'est touchant de voir la bonté des gens, ça fait chaud au coeur ! Tu as raison quand tu dis que les ressources communautaires sont un trésor. Les utiliser assurent leur survie en quelque sorte alors passons le mot ! Les Relevailles m'ont littéralement aidée à me relever de la naissance des garçons, c'est une ressource à découvrir et pas juste pour les mamans de jumeaux ! Prenez soin de vous les mamans, je termine par une image bien connue : en avion, en cas de problème, on doit d'abord mettre notre masque à oxygène avant d'aider les autres....

Madhavi a dit...

Chère Marie,

Heureuse de lire que tu te sens mieux! C'est tellement important pour le restant de la famille d'avoir une maman reposée...

L'image du masque à oxygène est excellente!

Au plaisir de te recroiser bientôt j'espère!

Esther a dit...

Quelle belle liste de trucs utiles! Ça rejoint bien ce que nous suggérons aux mamans, quand c'est possible bien sûr. Parfois les réalités de vie font que l'aide sous une forme ou une autre est plus difficile à demander ou même à obtenir, mais toute forme de répis, de support et d'accompagnement est un beau cadeau à faire à une maman.
Bravo pour la belle bedaine en route!

Esther
Présidente du Groupe Les Relevailles Québec

Anne-Lune a dit...

Quel beau billet! Serais-tu prête à le partager dans le Jumello, le mensuel de l'association de parents de jumeaux et triplé de Montréal? Je pourrais peut-être te mettre en contact avec la rédactrice en chef?

Chose certaine, il est vrai qu'avec des multiples, on apprend à demander de l'aide et c'est si important!

Et comme tu dis, on a l'occasion d'aider à notre tour, plus tard. Dans la vie, on donne et on reçoit. C'est le principe du balancier!

Puis, je rajouterais que demander de l'aide, c'est aussi faire des démarches pour avoir une marraine d'allaitement! Elles sont là pour donner des trucs, mais aussi pour porter une oreille attentive à la nouvelle maman en cas de baisse de moral! On ne peut pas tout savoir et parfois, une tierce personne nous aide à y voir plus clair! ;-)

Super-Maman a dit...

Heu...bedaine en route ? aurais-je manqué une nouvelle ???

Madhavi a dit...

Non Super-Maman, t'as manqué aucune nouvelle! ;)

Esther, la bedaine à droite, c'était pendant la grossesse, avec mon chum qui montre qu'il y en a 3...

Ça me dit qu'il serait temps que je fasse le ménage! ;)

Bonne journée à toutes et tous! Dès que j'ai quelques minutes, je donne des nouvelles!

Madhavi a dit...

@ Anne-Lune :

Oui, ça me ferait plaisir de le publier dans votre journal de Montréal. Et on va probablement le publier dans celui de Québec le mois prochain.

Tu peux dire à la personne en question de me contacter si elle le désire. troisfoisparents@hotmail.com

Bonne journée!

Stéphie, Domi et toute la clique a dit...

hihi, en parlant de cadeaux-utiles, ça me fait penser qu'un jour, alors qu'on avait invité des amis à dîner, ils nous disent avant de venir "qu'est-ce qu'on peut apporter ? le dessert ??" mais il se trouve que j'avais déjà prévu quelque chose.. alors je dis "non, non, rien".
Mes amis me disent "si, dis-nous de quoi tu as besoin !"
en rigolant, je réponds : "heu ?.. de couches, de lait..."

Résultat, le soir venu, ils sont arrivés avec 3 paquets de couches sous le bras !!!! et je peux vous dire que c'était vraiment un cadeau utile !
;)

cestmamankilafait.com a dit...

Bravo, bravo, bravo ! Moi qui me bagarre pour faire comprendre aux jeunes parents, de jumeaux et plus entre autres, qu'il faut savoir se préserver, pas essayer d'être "magicmaman" car à un moment ça craque, qu'il faut s'organiser dans la durée car le plus dur ce ne sont pas les premiers mois, le plus dur, c'est la durée ! Bravo et merci !