19 janvier 2009

Prosternez-vous!

Oui, oui, vous avez bien lu!

Vous êtes-vous jamais prosterné(e)? Avez-vous jamais posé ce geste empreint d'un profond respect? Et si oui, à quand remonte la dernière fois?

Eh bien qu'à cela ne tienne! Prosternez-vous maintenant!

Bon d'accord, je m'explique...

Comme vous le savez, en 2009 j'ai souhaité à toutes et tous de la PAIX et du SENS. Mais pour obtenir tout ça, il faut selon moi un préalable : de la GRATITUDE.

C'est pourquoi je vous invite à vous prosterner. Non pas devant moi ou devant quiconque, mais simplement devant vous-même. Prosternez-vous et rendez grâce pour toute l'abondance qui est dans votre vie! Parce que plus vous apprécierez au quotidien ce qui est déjà là, plus l'abondance circulera dans votre vie.
Vous ne me croyez pas? Eh bien essayez-le et voyez par vous-même!

AVIS D'INTÉRÊT PUBLIC : Soyez sans crainte, le présent site n'a pas changé sa mission pour devenir à caractère évangéliste! Quand je parle de "rendre grâce", je veux tout simplement dire "remercier".
Peu importe ce en quoi vous croyez, dites "Merci". Et si vous croyez que vous ne croyez en rien, ben remerciez-vous personnellement de toute cette abondance que vous avez su faire naître autour de vous.

Oui, dites MERCI pour ce talent, ce don ou cette qualité toute particulière qui vous représente. MERCI pour le toit qui est au-dessus de votre tête, pour la nourriture dans votre frigo, pour les obstacles qui font de vous des êtres plus forts, pour les êtres extraordinaires qui vous entourent et font de vous des personnes plus riches intérieurement, pour votre santé, pour votre corps physique qui vous transporte sur cette planète, pour tous vos biens qui rendent votre vie plus douillette, pour un moment tout particulier qui est arrivé aujourd'hui, etc.

Hier soir j'étais au téléphone avec Marie, une maman de jumeaux qui a trouvé cela plutôt difficile de se retrouver maman de multiples à 10 jours d'avis... Elle me racontait que bien que ses garçons soient maintenant rendus à 4½ mois, ça ne fait pas longtemps qu'elle ne s'étonne plus d'en voir 2 à la fois. Qu'elle arrive maintenant à les regarder en se considérant choyée d'avoir reçu ce cadeau de la vie. Qu'elle se sent maintenant privilégiée de pouvoir assister au développement de ces 2 petits êtres qui sont intimement liés.

De mon côté j'étais seule aujourd'hui avec mes garçons et après le dîner il y a eu un de ces petits moments de grâce, un de ces moments où l'on se sent infiniment humble devant tant de grandeur et de beauté, et infiniment privilégiées d'être aux premières loges de cet extraordinaire spectacle.

Vous l'aurez compris, je parle de nos enfants. Ils étaient là, détendus et bien repus. Ils rigolaient, faisaient les fanfarons. J'ai d'ailleurs pu croquer quelques images que j'ai envie de vous partager.

Y'a d'abord Mael le coquin,



Et puis Yoan qui aime bien apprendre à faire des grimaces,
Et finalement Olivier, toujours très bon public pour ses frères qui font les bouffons!


Vous comprendrez donc que ces trésors font parti de mes remerciements à moi.

Et vous, qu'attendez-vous pour vous prosterner et faire votre liste?

4 commentaires:

Marie a dit...

Ils sont adorables ! Je comprends ton bonheur !

Je me prosterne aussi devant l'abondance d'enfants dans ma famille ! ;-) Quand je pense qu'il y a des gens qui ont de la difficulté à avoir des enfants et vont à l'autre bout du monde pour en adopter et que d'autres mettent au monde des enfants malades, je remercie la vie d'avoir de beaux enfants en santé qui m'apportent tant de bonheur et d'amour, c'est beaucoup plus lourd dans la balance que les nuits blanches et autres difficultés. Merci de me le rappeler !

Les DH a dit...

Ton Olivier ressemble tellement au mien; toujours souriant, l'air espiègle! Un excellent public pour qui veut le faire rire, particulièrement sa soeur de 3 ans! Hehe

Bonne idée que de se remercier... Ça fait du bien quand on y pense!

Anonyme a dit...

Quand je suis fatiguée, exténué par mes jumeaux qui me soutirent tellement d'énergie, mon travail à temps plein qui m'en demande tout autant et mon devoir de rester une femme et une conjointe (quelques fois malgré moi), je réussi quand même à me dire que la vie est tellement généreuse envers moi. Mon conjoitn qui tranverserais mers et mondes pour que je sois heureuse, mes collègues de travail qui me font tellement rigoler et mes enfants qui me donne le courage de me lever chaque matin.

J'adore ton idée de se prosterner devant ce qui est plus grand que nous tous.

Alors je le fais aujourd'hui pour remercier tout ce qui m'entoure de positif et de négatif aussi.Je remercie la vie de m'avoir donné ces précieux enfants et je la remercie aussi......pour ma sieste de cet après midi;)

Josée, maman de Léo et Victor, 14 mois.

zaboune a dit...

Quel joli message! (je n'ai pas encore osé poster, j'me lance..)

Je me prosterne également devant mes "enfants-bonheur" (juste le temps qu'il faut, afin qu'ils ne me crapahutent pas sur le dos...),:ils m'ont appris la patience, l'humilité.

Vos garçons ont des regards bien coquins!
zaboune,