14 septembre 2007

Le temps suspendu

Comme si le temps s’était suspendu, je retiens mon souffle…

C’est avec beaucoup d’émotions que je vous informe de l’arrivée de nos petits trésors. C’est le 4 septembre dernier au Centre Mère-Enfant à Québec que nos petits anges terriens ont pris leur première bouffée d’air.

Le travail s’est déclanché de lui-même, comme je l’avais espéré, et c’est en marchant que je me suis rendue à la salle de césarienne pour m’y étendre sur la table d’opération. Tout s’est très bien déroulé et les petits sont nés à 1 minute d’intervalle chacun. Marc était là près de moi, il les a même vus être sortis de mon ventre.

C’est donc avec une grande fierté et le cœur chaviré par l’amour et les émotions que nous vous présentons et souhaitons la bienvenue à Mael (5 livres et 4 onces), Olivier (4 livres et 11 onces) et Yoan (5 livres et 5 onces), nés le 4 septembre 2007 à 11h07, 11h09 et 11h08.



L’équipe médicale a transporté nos trésors à l’unité de néonatalogie afin de les mettre sous observation. C’est finalement au bout de 2-3 jours qu’ils ont un à un été transférés à la pouponnière, puis à notre chambre. C’est donc avec beaucoup de fébrilité et d’émotions que nous avons quitté l’hôpital ce mercredi après-midi, toute la petite famille réunie, pour revenir chez nous.

Lorsque j’ai finalement pu tenir un des petits dans mes bras (plus d’une trentaine d’heures après l’accouchement…), ce fut une onde de choc. Je n’avais jamais rien vu d’aussi beau (et c’est pas juste une question d’hormone!). Je n’avais jamais rien vu d’aussi fragile et fort à la fois. Quant à moi je ne m’étais jamais sentie aussi forte que pendant la grossesse, et aussi petite et fragile que je peux me sentir maintenant.

Je me demande parfois par quel bout prendre tout ça… Au fond de moi je sais que nous saurons relever le défi, que nous trouverons notre voie. Comme si l’accouchement m’avait permis de toucher le fil d’arrivée, je sens mon corps fatigué, mon énergie diminuée. Mais je les aime si fort! Et j’étais si heureuse dès les premières heures de voir mon amoureux plonger dans l’aventure et s’occuper de nos petits anges. Aussi je ne peux terminer ce message sans remercier ma mère qui est ici et qui met la main à la pâte à plein temps, comme si ces petits étaient aussi les siens. Merci maman. Je t’aime.

Je m’arrête donc ici pour aujourd’hui sans trop savoir si je vous reviendrai dans un jour, une semaine ou un mois… Mais je vous reviendrai. Oui, je vous reviendrai. Lorsque le temps cessera d’être suspendu, lorsque je ne retiendrai plus mon souffle…

Namasté

15 commentaires:

Katina Binette a dit...

Bonjour Marjolaine, c'est Katina du CRÉDIL... (J'étais sur ta liste de courriels et j'ai été très heureuse pour vous d'apprendre cette nouvelle il y a quelques mois en allant voir ton blog). Nous nous connaissons à peine, mais lorsque nous nous sommes vu pour la première fois au restau Recordar es vivir, j'ai fait la connaissance d'une femme que j'ai tout de suite sentie avec une énergie remarquable, toute spéciale. La façon dont tu vis cette étape de ta vie m'inspire beaucoup. Comme je disais à une amie qui accouchera aussi sous peu: la maternidad es como reconciliarse con el verdadero sentido de la vida... es para mi el acto mas humanista del mundo, transmitir nuestro amor y aprendizajes a un nuevo pequeno ser que podra crecer mas humano todavia que nosotros mismos...

Félicitations pour cette belle humanité, pour tout cet amour que vous semerez autour de vous...

Je vous transmets en pensée mes plus sincères énergies...

Katina

ps.Encore merci pour ta belle formation offerte à nos stagiaires de retour de l'afrique en mai dernier !

Anonyme a dit...

Je n'en crois pas mes yeux ! Ils sont magnifiques ! C'est aussi le coeur gros et l'émotion à son top que je vous dit BRAVO ! J'avais très hâte d'avoir de vos nouvelles ! De les voir et de les savoir en pleine santé ! Au risque de me répéter ils sont SUPERBES !
Je suis toujours avec vous !
Bon retour chez vous et je vous souhaite de relever ce défi dans l'abondance et dans le bonheur !
Véro
xxxx

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Chère Marjo et Marc,

Oufff! Vous connaissant, je n'ai pas d'inquiétude, tout ira. Je sais que vous laisserez votre esprit et votre coeur ouvert et que la vie continuera d'y pénétrer vous indiquant tout simplement les "instructions"...

Vos trois petits anges sont tellement magnifiques. Ils savent bien des choses que nous, nous avons maintenant oubliées. La nature est forte.

Je ne vous oublie pas!

Dannie a dit...

Et voila!!!

La rencontre a finalement eu lieu. Quoi dire de plus apres le post de Katina... je suis d'accord avec ele... donner la vie est l'acte le plus humaniste du monde!

Bravo aux parents et bienvenue a ses nouveaux petits êtres qui font déja une différence dans ce monde!

xxxxx

Anonyme a dit...

Oh là là ma cousine, quels beaux bébés et quel plaisir de te lire. Félicitation à vous deux, j'ai très hâte de te voir tout comme Marc et mes trois petis-cousins trop mignons.
Geneviève
xxxxx

Anonyme a dit...

Chers parents(sss),
Que de bonheur et de joies (sss) pour vous. Ce sera l'abondance dans tous les sens (pipi, caca, sourires, pleurs, etc.)et je vous souhaite d'être aussi heureux que nous avec nos 3 garçons...en 3 fois.
Lise (la maman d'Alexandre)XXXXX

Anonyme a dit...

Félicitations... 3 fois plutôt qu'une !!
Je vous aime très fort !
Lyly xxxxx

Anonyme a dit...

Félicitations à vous deux.

ils sont superbes vos garçons... et ils grandiront en beauté, en sagesse et en zénitude. Je vous envoie un gros bol d'amour et de confiance... et dites-vous bien qu'il n'y a personne de mieux placé que vous pour savoir ce qu'il y a de mieux pour vos mioches. vous verrez, Marjo, et Marc, l'amour des parents peut déplacer des montagnes.

Prenez bien soin de vous tous.

Élaine du 24 juin.
xxx

Anonyme a dit...

Retenir notre souffle...

Quelle expression vraie et tout à fait appropriée. La naissance d'un enfant, presque irréelle, tellement grande, plus grande que nature transforme totalement notre existence.

Nous sommes confrontés à nos propres limites mais aussi à une naissance intérieure, celle d'une mère, une déesse nourricière et réconfortante pour ces petits êtres nouvellement terriens. Pour moi, voilà comment toucher l'éternité, la perfection de la nature humaine dans toute sa vulnérabilité.

Bravo à vous! Profitez de ces moments tellement prenants dans toutes leurs richesses.

Je vous aime.

Andrée-Anne xxx

Léonard vous dit C'est beau la vie!!! et Alice vous sourit.

Odilon Lessard-Iannuzzi a dit...

Bonjour,

C'etait deja merveilleux d'apprendre la naissance de vos garçons, mais de lire encore une fois l'amour qui les attendait, et qu'ils reçoivent maintenant, fait naitre un sentiment de paix, oui tout ira bien...
Je pense à vous.
Dieu vous garde.
Odilon

Zed Blog a dit...

Bravo à vous deux ou.. cinq!

Nous avons vu l'entrevue à Montréal aussi, à la télé.

J'appuie le message de confiance d'Esperanza, face à ce défi inattendu.

D, comme défi, hein?

Zed :)

Émilie d'été a dit...

Wow! Félicitations Marjolaine! Contente d'apprendre que l'accouchement s'est déroulé #1! J'aimerais bien te visiter quand je reviendrai en novembre, question de voir ces merveilles et aussi te raconter mon expérience au Nicaragua! Le temps passe vite, il ne me reste que 2 mois ici. Je ne m'ennuie même pas du Québec, je commence plutôt à m'attacher ici. Je vais montrer la photo de tes poupons à Belma, elle va être super contente!! Je la tiens toujours au courant de tes dernières péripéties. L'autre fois, elle se remémorait, quand tu était au Nica l'année dernière, tu lui avais dit une fois dès ton retour, tu voulais tomber enceinte. Voilà, c'est fait, tu as atteind ton objectif et regarde toute la beauté autour de toi! Encore félicitations. Prends soin de toi.

Émilie xxx

Julie a dit...

Félicitations à vous deux! Je suis tellement heureuse et émue! Beaucoup de bonheur!

Julie Roy XXX

MARTIN DESNOYERS a dit...

Bienvenue à vos enfants : Olivier, Mael et Yoan. Ce moment est si émouvant. Trois enfants du même coup triple cet émoi!

Moi et ma couvée a dit...

Wow, c'est une très belle photo de tes triplets... comme tu n'en avais pas sur toi ce soir, je n'ai pas pu m'empêcher de me "garocher" sur mon ordinateur pour les voir!
Au plaisir de se revoir... Si as besoin de quelque chose... tu sais où me trouver dans la blogosphère!
xxx