21 juin 2006

Gouvernement de Suède, je vous aime!

Je profite de cette tribune pour rendre hommage au gouvernement suédois.

Samedi dernier, Martha me demande si j'ai envie d'aller me baigner dans la piscine d'un diplomate suédois qui est partie en vacances dans son pays. Euuuhhhh... Je pense que OUIIIIII!!!

C'est donc avec une joie à peine contenue que nous nous sommes rendues dans ce havre de paix au milieu de la ville. Un gardien nous a ouvert la grille et fait traverser la maison vers la cours arrière et la piscine creusée digne des meilleures habitations de Westmount... ;) Une maison sur un seul étage mais faite sur le long, genre qu'il faut prendre une marche pour se rendre à la cuisine, et une autre marche pour revenir au salon.

Quatre heures de pur bonheur à faire le crapet dans la piscine en regardant les fleurs et les palmiers, à manger des mangues tombées du manguier et à somnoler dans le hamac en écoutant "Echo, echo, echo... La radio más romantica!"

Le diplomate en question revient au pays le 30 juin. Il nous reste donc à peine une semaine pour renouveller l'expérience. Je vais faire mon possible pour ne pas rater l'occasion d'y retourner!

Mesdames et messieurs du gouvernement suédois, encore une fois merci!

Bonne fête Laurence!

Cette semaine, c'était la fête à Laurence, une des stagiaires du groupe. Ma mère adoptive et moi avons donc organisé une petite fête en son honneur dimanche soir. Sauté de légumes au tofu, riz et salade de pâte au poulet étaient au menu, tandis qu'une demie chaudière de "refresco" maison (jus de fruits) était à la disposition des invités pour étancher leur soif!

Nous avons débuté avec une "piñata", vous savez ces personnages de papier remplis de bonbons sur lesquels on frappe avec un baton les yeux bandés. J'aurais aimé vous montrer la swing splendide de Martha dans sa robe rouge à pois blancs mais j'ai oublié ma caméra à la maison. Et puis le gâteau!!! Un immense gâteau blanc entrecoupé de "dulce de leche" (genre de caramel) et recouvert d'une épaisse couche de crémage bien sucré! On est rendu mercredi, il nous en reste encore dans le frigo. Le pire, c'est que lundi au centre les femmes du cours de pâtisserie ont aussi préparé non pas 1, mais 2 gâteaux pour l'anniversaire de Laurence! C'est donc avec les jeunes du centre que nous avons joué à "coller la queue de l'âne" et mangé du gâteau!

Encore bon anniversaire Laurence!

Les débuts du projet

C'est la semaine dernière que nous avons commencé le travail que nous sommes venus faire ici. Les stagiaires sont toujours en adaptation et chaque jour y'a quelqu'un qui vit quelque chose d'innatendu (maladie, ennuie, conflit, etc.). Je commence à comprendre ce que les filles de Plan Nagua voulaient dire quand elles disaient que c'est "intense" accompagner un groupe!!! Mais sérieusement, je me sens bien dans mon rôle et je fais de mon mieux pour accompagner la gang dans leur cheminement personnel et de groupe. J'ai hâte d'être rendue à la fin pour pouvoir regarder en arrière et voir tout ce qu'on aura accompli!

Les stagiaires ont mis sur pied un calendrier d'activités qu'ils vont faire AVEC et POUR les jeunes du centre. Il y aura des ateliers de sculptures de papier mâché, de la course 3 fois/semaine pour culminer par l'organisation d'un mini marathon de 5 km, des entraînements et un tournoi d'ultimate freesbee, des ateliers de sensibilisation à l'hygiène dentaire, des ateliers de relaxation, des ateliers de yoga/arts martiaux, des cours de français et d'anglais, l'élaboration d'une murale sur le thème des aspirations des jeunes, des ateliers et un tournoi d'improvisation, un groupe de discussion, des interventions auprès de jeunes parents, etc! Et le tout culminera probablement par une fête de rue quelques jours avant notre départ!

C'est certain qu'il y a des jours où la motivation des stagiaires n'est pas toute là... C'est qu'il y a une construction en cours au centre, ce qui fait que l'environnement est toujours bruyant. C'est vraiment agressant parfois. Et puis les jeunes d'ici sont en période d'examens présentement, ce qui fait que plusieurs d'entre-eux ne viennent pas au centre comme ils le feraient à l'habitude. Il y a donc une baisse de l'achalandage. Mais j'essaie de leur faire comprendre du mieux que je peux que leur seule présence aux activités du centre l'après-midi a un impact sur la vie de ces jeunes. Ça leur permet de voir un autre point de vue, d'ouvrir de nouveaux horizons.

Y'a aussi des stagiaires qui commencent à tisser des liens avec les jeunes. C'est le fun, ils commencent à avoir de belles conversations, de vrais échanges qui vont au-delà du "Salut, comment tu t'appelles et ça ressemble à quoi le Canada?". C'est trippant d'entendre un jeune dire à un autre jeune "Ben oui, tu peux y croire à ton rêve, y'a rien d'impossible!"

Bonne semaine!

Marjo xx

PS: Pierre, de notre côté on va fêter la St-Jean vendredi PM en présentant une pièce de théâtre sur l'histoire du Québec, en dégustant du pain au banane, des biscuits au beurre d'arachide, des bonbons aux patates et des ti-macarons, tout en écoutant de la musique québécoise et en jouant à des jeux! Bonne St-Jean à toi aussi! ;)

2 commentaires:

Louka a dit...

C'est super cool Marjo!!! Wow...la casa d'un diplomate....pas pire pantoute!!!

Ça de l'air de bien fonctionner...ne lâches-pas et continue de faire l'éponge pour nous partager tout ça en bonne et due forme!!!

Ici, Stephen Harper refuse de reconnaître la nation québécoise, il fait beau, il fait chaud...,vivement l'été au Québec..Jacques Villeneuve a smashé le mur au Grand Prix de Mtl (question de te donner une saveur du Qc aujourd'hui, post St-HHHean)

On se donne des nouvelles je vais updater mon blogue bentôt...

Hasta pronto!

Louka
xxx

Esperanza "ExLibrex" a dit...

Ouin! On donne dans le luxe Marjo! De notre côté, la fête de la St-Jean s'est déroulée tantôt dans une fête populaire à Joliette et pour le reste dans la cour ici, sur le bord de la rivière...

Maxime est venu se camper avec Isabelle, Jonathan s'est joint à nous... La gang d'ExLibrex au grand complet... Guitares, chansons, feu de camp, pastis et bon vin étaient naturellement au rendez-vous... Promenades sur l'eau et baignade aussi. La température était vraiment idéale!

POur le reste, le travail continue et se poursuivra probablement tout l'été, sans pause ou presque, si ce n'est que le traditionnel camping dans la Vallée de la Matapédia...

Je continue à visiter ton carnet régulièrement. J'apprécie aussi tes commentaires sur ExLibrex, c'est cool! Tu dois être ma correspondante la plus éloignée ;~D

Bye et à bientôt de te lire à nouveau... Partie comme tu es, quand tu rentreras au Québec, tu vas finir par travailler chez IKEA! :-)